Quelle est-elle ? La question est très mal posée !

En fait je recherche plutôt une route de navigation qui me permette de partir d’un bon port, d’arriver dans un bon port, et si possible de rester à l’écart des voies principales des cargos de commerce ou autres ferrys de ligne. Et quand je parle de « bon port », je parle de ports ou marinas réservant l’été des places pour des voiliers de passage, quelle que soit la météo. Attention, un excellent mouillage fait aussi bien l’affaire, surtout s’il est protégé des vents dominants, c’est-à-dire W à NW et E à SE en méditerranée !
Dans ces conditions, je recommande vivement la route : Ile de Porquerolles – Anse de La Girolata.

La Girolata vue de plage

La Girolata vue de plage

L’île de Porquerolles vous permet de partir du port ou d’un mouillage sur fond de sable, Plage d’Argent, La Courtade, Notre-Dame, suivant que le vent est orienté plutôt Est ou Ouest.

L’anse de La Girolata, très bien protégée, autorise de mouiller sur coffres en passant par une capitainerie accueillante.

Cette route est la plus courte en distance, et vous pourrez compter 20 à 24 heures pour la franchir suivant la taille de votre voilier.
Elle vous permet de rester en marge des principales routes de commerce, Marseille ou Toulon vers Ajaccio ou Propriano.
Enfin elle est aussi souvent en marge du fort flux de vent d’Ouest ou de Nord-Ouest, et vous pourrez ainsi profiter d’un vent de force 3 à 4 pour vous porter vers l’île de Beauté.
Personnellement, j’adore, et cela me fait plaisir de partager cette astuce avec vous.

Je recommande aux non convaincus d’essayer et de me donner des nouvelles !!!
Merci, et bonne navigation.